Tu as soif gamin ? Bois de l’eau !

C’est culpabilisant hein ??

Le métier de parent n’est pas simple, ils ne sont pas livrés avec le mode d’emploi ces ptites bêtes là !

Alors on va faire un pas de côté, et se dire que OK mes enfants boivent du (beaucoup) soda, c’est pas le top effectivement, mais que peut être on peut émettre l’intention de faire mieux …

Permettez moi de vous offrir quelques conseils. Ne conservez que ceux qui vous parlent.

Déjà gardez à l’esprit que réduire leur consommation de sodas, c’est les aider et pas les priver. Ben oui, la norme c’est l’eau. Le soda c’est l’exception ! Une boisson plaisir, réservée aux jours de fête par exemple. Et ça, et bien … il faut leur expliquer !

Deuxièmement, montrer l’exemple et buvez de l’eau aussi. Les enfants apprennent par mimétisme (ça marche aussi pour les légumes …). Et admettez qu’à vous aussi cela ne vous fera pas de mal !

Changez une habitude, cela prend du temps. Allez y pas à pas. Si votre enfant en consomme à chaque repas par exemple, commencez par diminuer les quantités, puis à n’en proposer qu’au goûter etc … Et puis je rappelle que c’est VOUS le responsable des achats à la maison pas vos gosses (ehoh c’est qui le patron !). Remplacez les bouteilles de 2l par des de 1l puis des canettes de 33cl, puis des mini canettes…

Vous avez la possibilité de fixer entre vous de petits challenges faciles à atteindre : « on part de 5 verres par jour, on essaie cette semaine de n’en boire que 3. C’est OK pour toi mon bonhomme ? »

Jouez le jeu des expériences sensorielles. Vous pouvez, par exemple, faire constatez que l’eau c’est terriblement agréable et désaltérant DURABLEMENT quand on a soif (ce qui n’est pas le cas des boissons sucrées). Faites aussi l’expérience de nouvelles boissons gouteuses et moins sucrées, comme les tisanes froides (si si je vous assure que niveau goût pour certaines, on est trèssss loin de l’infusion d’herbes !).

Félicitez les attitudes positives, et faites lui constatez que chaque verre d’eau pris à la place du soda c’est un pas de plus vers une bonne santé (pas la peine de lui parler du diabète maintenant … mais des dents pourries ça vous pouvez !).

Il ne joue pas le jeu tous les jours ? Dites vous que ce n’est pas facile pour lui non plus. Restez compréhensif. Peut être revoyez ensemble les objectifs que vous vous êtes fixés. Ils doivent rester facilement atteignables.

Vous avez cédé ? Ne vous flagellez pas, pardonnez vos erreurs. Parents c’est pas tous les jours facile (et les gosses peuvent se montrez, disons très chiants !) et vous faites de votre mieux. Demain on reprend les bases.

Allez bon courage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.